AMNIOCENTÈSE ÉCHOGUIDÉE :
TECHNIQUE DE RÉALISATION

Une amniocentèse, ou prélèvement de liquide amniotique est la méthode de diagnostic invasif la plus répandue au 2ème trimestre de la grossesse. Elle consiste à aspirer du liquide amniotique en utilisant une aiguille fine, insérée dans la poche  amniotique à travers la peau et l’utérus, sous contrôle échographique. Le risque de cette procédure est extrêmement faible, inférieur à 0.5%, lorsqu’elle est réalisée au début de deuxième trimestre et par un opérateur entrainé (voir Wulf et al). Le liquide obtenue peut etre utilisé pour des analyse de cytogénétique (CGH-array par exemple), de biologie moléculaire pour le diagnostic de maladies génétiques à risque de récurrence, de virologie (infection à CMV ou toxoplasmose), de biochimie pour certaines malformations. L’intervention elle-même dure moins d’une minute et est très bien tolérée, la douleur de l’aiguille étant proche de celle d’une vaccination. Elle est réalisée dans des conditions d’aseptie rigoureuse (draps et gants stériles, utilisation de bétadine, matériel stérile à usage unique), dans une salle dédiée.

CONTACT

JULIEN STIRNEMANN
JULIEN STIRNEMANNObstétrique et Médecine fœtale
YVES VILLE
YVES VILLEObstétrique et Médecine fœtale
PHILIPPE ROTH
PHILIPPE ROTHObstétrique et Médecine fœtale
MARINE DRIESSEN
MARINE DRIESSENObstétrique
CLAIRE COLMANT
CLAIRE COLMANTObstétrique et Médecine fœtale
LAURENT SALOMON
LAURENT SALOMONObstétrique et Médecine fœtale