DEF SOUKAYNA BADAOUI 2018-06-30T09:42:55+00:00
SOUKAYNA BADAOUI
SOUKAYNA BADAOUI

MRI 3D MODELING OF A SURGICAL SCENE BEFORE FETOSCOPIC SURGERY

POURQUOI ?

Essor de la chirurgie fœtoscopique pour la prise en charge des malformations anténatales curables. Exemples : hernie de coupole diaphragmatique, VUP, STT …
Microchirurgie particulièrement compliquée du fait de la grossesse et des conditions opératoires variables : position placentaire, insertion ombilicale
Place de la chirurgie guidée par l’imagerie et des modélisations 3D

OBJECTIF

Réaliser un modèle 3D du pelvis féminin, de l’utérus et du placenta en per partum
Support : images IRM
En préopératoire d’une chirurgie fœtoscopique

MATÉRIELS & METHODES :

Trois femmes enceintes de grossesses simples
Au 3ème trimestre de la grossesse
Dont les fœtus ont des malformations diverses : atrésie digestive, malformation cardiaque, hernie de coupole diaphragmatique
Nécessitant la réalisation d’une IRM fœtale dans le cadre d’un bilan d’extension
IRM 1,5 Tesla, Séquences Fiesta (durée : 1min35)
Données IRM transférées sur le logiciel Slicer 3D version 4.8.1

PRINCIPE DE SEGMENTATION

Segmentation en contourant et coloriant chaque structure anatomique

PREMIERS RÉSULTATS :

Modèle 3D d’un pelvis féminin durant la grossesse : utérus, placenta, cordon ombilical, colonne vertébrale et vessie maternelles
Manquent les os illiaques
Durée de la segmentation : 10-15 jours
Nécessité d’obtenir une fenêtre plus large d’acquisition en IRM
Nécessité d’une maîtrise du logiciel pour réduire au maximum le temps de segmentation

AVANCÉES

Segmentation initiale : utilisation des fonctions « paint » et « draw »
Contourage et coloriage de chaque structure anatomique
Possibilité de segmentation en une journée :
– Utilisation de la fonction « growing seeds »
– Automatisation de la segmentation
– Puis correction manuelle

DIFFICULTÉS RENCONTRÉES

Impossibilité d’obtenir une séquence cube (séquence isotropique) car repliement du fait des mouvements actifs fœtaux
Difficultés d’élargissement de la fenêtre d’acquisition
Conséquences :
– Segmentation moins précise
– Impossibilité de segmenter les petites structures anatomiques : uretères, artères utérines

CONCLUSION

Utilisation possible de l’IRM comme point de départ pour la modélisation 3D
Reproductibilité de la modélisation
Réduction du temps de segmentation
Obtention de séquences cubes ?
Développement d’algorithmes ?